Comment arrêter de se plaindre immédiatement et améliorer sa vie pour toujours : 12 points pour y arriver

130 Flares Twitter 124 Facebook 0 Google+ 5 LinkedIn 1 130 Flares ×

Comment arrêter de se plaindre ? Certaines personnes sont des championnes pour se plaindre, elles en oublient complètement les bons aspects de la vie. Pour bien faire, il faudrait purement arrêter de se plaindre car cela nuit gravement à notre qualité de vie, à notre santé et cela ne résous en rien les problèmes que nous rencontrons. Mais se plaindre ne nuit pas qu’à notre vie, cela nuit aussi à celle des autres personnes. Êtes-vous du genre à vous plaindre souvent ?

 

Quand nous nous plaignons nous repoussons les personnes positives et attirons les personnes qui pensent comme nous, celles qui se plaignent aussi. Côtoyer ce genre de personnes peut nous amener à penser comme elles. N’est-il pas sain pour notre santé mental de nous tenir à distance de ces personnes qui se plaignent tout le temps ?

Ce qui est malheureux c’est que parfois nous n’avons même plus conscience que nous nous plaignons, cela devient une habitude. Cela a pour effet de nous amener à avoir une vision du monde sinistre et nous plongé dans de nouveaux cycles de plaintes drainant notre énergie. C’est la déprime assuré. Vous vous reconnaissez peut-être dans cette description. Stop ! Ce n’est pas une vie de se plaindre tout le temps, il y a dans votre vie, partout autour de vous des choses merveilleuses, il y a des aspects positifs dans chaque événements de la vie.

Le pire c’est que nous pouvons avoir tendance à nous plaindre sans même nous en rendre compte, en général dans ces moments la les autres ont tendance à s’écarter de nous. Nous pouvons alors avoir le sentiment que le monde est vraiment cruel. Il faudrait prendre conscience de l’effet que nous faisons aux autres. Bien souvent les autres s’écartent non par méchanceté mais parce qu’ils ont de l’empathie.

Se plaindre n’apporte rien de bon, cela nous tire vers le bas, détruit notre bien-être, crée du stress et draine notre énergie vitale, énergie qui pourrait nous servir à des activités bien plus profitables.
En faite, nous plaindre va jusqu’à modifier notre perception de la vie, en termes de sensations, de perceptions visuels des choses. Cela modifie notre façon d’expérimenter la vie sans que nous nous en apercevions.

Et si nous changions notre façon de penser ?

Vous serez complètement stupéfié par les changements qui surviendrons dans votre vie en appliquant ces 12 conseils pour arrêter de se plaindre.

 

Comment arrêter de se plaindre ?

1. Il est possible d’arrêter de se plaindre en se focalisant sur autre chose que celle sur laquelle on porte son  attention. La focalisation conduit nos émotions.

2. Nous vivons tous des choses négatives et positives durant nos vies, nous avons tous des problèmes à gérer. Vous devriez vous souvenir dans vos moments négatifs que c’est seulement positiver qui peut vous amener à une meilleure vie.

3. Quand vous vous plaignez, demandez-vous s’il n’y aurait pas quelqu’un sur la planète qui va moins bien que vous. Il y a de grandes chances que ça soit le cas. Vous devriez être reconnaissant des choses que vous avez déjà dans votre vie. L’électricité, l’eau chaude manquent par exemple à une grande partie de la population mondiale.

4. Un moyen de réduire ou d’éradiquer l’envie de se plaindre est de se dire que si vous voulez accomplir de grandes choses vous ne devez jamais vous plaindre et ne jamais vous expliquer. Prenez juste la totale responsabilité de votre vie. Pour reprendre une célèbre phrase de John F Kennedy « Ce n’est pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais que pouvez-vous faire pour votre pays ». Prenez le contrôle de votre vie et cultivez votre propre destiné.

5. Arrêtez de vous plaindre, passez à la gratitude. Si vous êtes dans un état de gratitude c’est simple vous ne pouvez pas vous plaindre. Si vous vous plaignez de quelque chose, essayez de voir dans ce qui vous mets dans cet état un coté positif.

6. Une des clefs majeurs pour évoluer durant votre journée en vous plaignant moins c’est de prendre la responsabilité de ce que vous ressentez. Que voulez-vous ressentir ? En prenant cette responsabilité vous apprenez à arrêter ce processus de plainte et en fessant cela vous commencez à voir des différences positives dans votre vie. Cela demande de l’entrainement, c’est une compétence à développer.

7. Ne pensez plus je dois faire cela, pensez plutôt je vais vers cela. Ce simple changement de mots à une grande influence. Essayez vous noterez un changement notable dans votre état d’esprit.

8. Commencez votre journée en repensant à toutes les choses que vous appréciez dans la vie. La façon dont vous commencez votre journée à un grand impact sur le déroulement du reste de votre journée. Donc mieux vous commencerez votre journée et moins vous vous plaindrez par la suite.

9. Avez conscience qu’il est trop simple de réagir toutes les choses qui semblent frustrantes sans jamais réaliser que vous n’êtes pas toujours directement responsables de cela. Les circonstances font que parfois les choses sont compliqués. Vous n’avez pas besoin de vous faire du mal en vous torturant l’esprit.

10. Il y a toutes sortes de manières de regarder la vie et ce qu’elle a de merveilleuse, mais dans nos vies et ce monde difficile nous pouvons avoir tendance à l’oublier. Nous sommes des êtres humains et la moindre chose désagréable peut nous mettre sur les nerfs. Une façon d’arrêter de se plaindre est de voir ces mauvais choses qui arrivent dans votre vie, ces critiques, ces erreurs de votre, ces injustices comme une opportunité de changer cela. Cela vous donne l’opportunité que cela ne se reproduise plus.

11. Il y a plusieurs techniques pour arrêter de se plaindre, ou pour au moins limiter cela. Rappelez-vous qu’en jugeant les choses, si vous les jugez mauvaises, vous allez vous plaindre. En arrêtant de juger vous arrêter de vous plaindre. Simple non ?

12. Quand vous vous plaignez vous dépenser votre énergie pour rien, si ce n’est vous faire mal à la tète. Plus vous vous plaignez plus vous avez envie de vous plaindre, cela engendrant de nouvelles pensées négatives, vous amenant à vous plaindre de nouveau, vous fessant dépenser encore de l’énergie, jusqu’à ce que vous soyez bien installés dans cette état.
Nous nous plaignons tous à divers degrés, mais rappelez-vous toujours des bonnes choses que vous avez dans votre vie, malgrè les problèmes. Rappelez vous que vous êtes merveilleux même quand vous ne le ressentez pas comme ça. Prenez conscience simplement de ce qui va dans votre vie. Tant que vous aurez des gens qui vous aiment et vous apprécient dans votre vie vous oubliez de vous plaindre.

 

Êtes-vous du genre à vous plaindre souvent ? Parfois ? Un peu ? A la folie ? Jamais ? Quelles sont vos astuces ou quel est votre vision de la vie pour ne pas avoir à vous plaindre ?

130 Flares Twitter 124 Facebook 0 Google+ 5 LinkedIn 1 130 Flares ×

A Propos de Julien Lucas

Je m’adresse aux aspirants entrepreneurs, aux indépendants, aux créatifs. Je les aide à élever leur vie et créer un business. Je parle business, blogging, entrepreneuriat, et un peu développement personnel. Objectif: créer une vie selon vos propres termes, vivre une Good Life!

Recevez ma Newsletter Inspirante et Pratique!

Chaque semaine, des idées, du contenu exclusif, des articles,
sur la carrière, pour créer un business et vivre votre meilleure vie.


  • http://www.horoscope-du.fr Bertrand

    C’est vrai que se plaindre est un sport national en France. Pour celui qui ne trouve pas de responsable, il est tout trouvé, c’est la « faute à pas de chance ».
    Voilà toute la nuance entre un pays qui va de l’avant et un pays qui piétine. J’ai la chance de travailler avec des pays étranger, c’est vraiment incroyable, presque choquant, la différence de vision des choses, ce regard sur sois-même, qu’il peut y avoir entre n’importe quel personne de n’importe quel pays et un bon franchouillard assisté.

  • Julien

    Un commentaire qui fait plaisir à lire, merci Bertrand !

    Je ne peut qu’aller dans ton sens. Oui nous sommes en France des professionnels pour se plaindre et nous avons du mal à comprendre que même si les raisons peuvent êtres parfois logiques, cela n’arrange en rien nos problèmes.

    Il y a un moment ou il faut ouvrir les yeux et voir que se plaindre ne fait que détruire notre propre vie. ;)

  • http://www.deviens.com Cédrik

    Bonjour Julien !

    J’étais du genre à me plaindre de beaucoup de choses et j’ai appris à relativiser et à voir le bon côté des choses (ce qui n’est pas toujours évident). Mais comme tu le dis, cela n’arrange rien et je dirais même plus cela rend la situation pire qu’elle ne peu l’être.
    Déjà se rendre compte, que l’on se plaint tout le temps, voilà un premier pas vers la guérison! :D

  • Julien

    Merci Cédrik pour ton commentaire :)

    J’ai écris cet article en pensant aux personnes qui ont plein de potentiel mais qui passe leur temps à se plaindre sans cesse, jusqu’à ce que cela partie intégrante de leur façon de fonctionner … C’est dommage.

    Mais je ne dis pas que je ne me plains jamais, ça m’arrive parfois aussi ;)

    • stf

      Et oui !
      On pourrait presque entendre que vous vous plaignez que les autres se plaignent ;)
      Pas facile donc, mais je pense que cela vient du manque de sens qui nous laisse seul face à nos difficultés.
      C’est la principale raison qui m’a fait changé en profondeur.
      Bonne journée.

      • Julien

        Possible Stf, ça mériterait plus ample réflexion.
        Bonne journée.

  • http://www.momentpresent.com Régis de Moment Présent

    Critiquer est une autre forme de plainte … les autres sont pas correctes … Pour moi la plainte est le meilleur tremplain vers la libération .. les gens qui se plaintent constatent que leur vie ne leur conviennent plus et donc ils sont au plus proche du changement .

    Bravo pour ce bel article!

    • Julien

      Merci :)

  • http://www.virtuose2lavie.com Grégory @ Virtuose de la Vie

    Salut Julien,

    Merci pour la référence à mon article ;-)

    Et pour toutes ces étapes que tu décries et qui sont indispensables pour mener une vie où l’on accomplit tout ce qu’on rêve d’accomplir !

    • Julien

      L’article date un peu, mais il vaux mieux t’en apercevoir tard que jamais ;)

      Merci pour ton commentaire ;)

  • annick

    Je suis handicapée. Je ne dis pas que je ne me plains plus mais de plus en plus rarement. Cela ne mène à rien. Les gens qui ont tendance à se plaindre, devraient essayer de constater qu’il y a « moins bien » qu’eux ; le handicap n’est pas agréable. J’ai constaté que les gens handicapés se plaignent presque pas.
    a bon entendeur salut !!!!!
    Cordialement
    Annick

  • Ambroise

    Je pense pas que se comparer aux autres est une solution. « je vais mieux que les autres » alors je vais bien? ça n’a aucun sens pour moi.

  • http://www.marketing-underground.com David

    Bonjour Julien,

    Excellent article ! :)
    ça fait du bien de voir qu’il existe encore des personnes sur terre qui ne se plaignent pas sans arrêt… Le mauvais temps, la politique, et patati et patata… jamais content, toujours grincheux !
    C’est épuisant à force pour l’entourage ! et il faut faire un réel effort pour s’en préserver le plus possible et ne pas tomber dans la spirale vicieuse du négativisme !
    Merci pour cet article plein de bons sens ! Je partage ! :)

    David :)

    • Julien

      Bonjour David,

      Désolé pour cette réponse tardive Nathanael, je récupère un ordinateur seulement aujourd’hui.
      Se plaindre n’a jamais changer le résultat. La dépense d’énergie alouée à se plaindre peut être dirigé à la résolution du problème. Mais c’est vrai que certains même après des années ne comprennent toujours pas ça, ou ne veulent pas l’accepter.

      Merci pour ton commentaire.

      A bientôt,
      Julien.

  • Christian

    Bonsoir

    Excellent article qui rappelle que l’on est des privilégiés et si se comparer ne sert à rien , il ne faut pas oublié ce qui se passe dans le tiers-monde et dans les pays en guerre . Je trouve tes conseils exceptionnels de clartés , je vais essayer de mettre en pratique . Merci beaucoup .

    • Julien

      Merci pour votre commentaire Christian, ça me fait vraiment plaisir. Je vous invite à parcourir les articles plus récents de ce blog. A bientôt.

  • http://www.art-du-premier-contact.ch Julien

    Excellent article encore une fois.

    De mon côté je pense que le jugement est inné. C’est un acte inconscient et vouloir ne plus juger (point 11) reste difficile. Cependant chercher à comprendre pourquoi on juge de la sorte peut se révéler intéressant: Qu’est-ce qui me fait dire cela? Sur quoi je me base pour juger de la sorte?

    Des questions de la sorte peuvent mettre en évidence les raccourcis que notre esprit prend pour gagner de l’énergie (mais qui sont parfois malsain) du type: Les suisses sont riches, les français cuisinent bien, les entrepreneurs sont tous des requins, ou pire encore… je n’y arriverais jamais, je suis un bon a rien etc.

    À bon entendeur^^

    Un dernier point intimement lié est la frustration (et parfois donc au fait de se plaindre) issu du marketing. Vidéo youtube, publicité qui va nous laisser dans un état passif (spectateur) plutôt qu’acteur. Car si on regarde bien le contenu sur la toile, on s’aperçoit qu’il nous explique ce qu’il faut faire de manière générale, mais pas de système étape par étape pour y parvenir.

    La base du marketing, créer de la frustration, faire rester les gens en attente de mieux. De la solution miracle.

    Oups je me suis allumé.

    A+

    • Julien

      Alors merci encore. ;)

      Effectivement il est difficile de ne pas juger, et heureusement d’ailleurs, comment ferions nous pour nous aiguilliez dans la vie? Mais il y a une différence entre émettre une opinion et porter un jugement synonyme de sentence. Personne n’a envie que le marteau du juge lui tombe dessus à chaque fois qu’il entreprend quelque chose.

      Les raccourcies de la pensée nous les prenons comme tu le dis, il est difficile de ne pas en prendre quand nous sommes dans des lieux publiques ou nous avons besoin de prendre des décisions rapidement. Après il y a ceux qui seront mauvais avec les autres, et ceux qui feront de ces instants des moments pour aller de l’avant. Ce sont ceux qui tirent les autres vers le haut.

      Après sur ton point qui est de consommer ou produire… personne ne nous oblige à ne faire que regarder des vidéos youtube toute la journée. Il est effectivement plus satisfaisant de produire, même si le résultat n’est pas toujours super bon. ;)

      Je ne suis pas d’accord avec toi sur ta vision du marketing. Il y a des gens dans l’excès de manipulation, mais ils ne sont pas tous comme ça, et ceux qui abusent de toute manière ne tiennent pas sur le long termes.

      Merci pour cet ajout a ton premier commentaire Julien, j’ai beaucoup apprécié.

      Julien

  • Daphnée 75

    Quelle article minable et hypocrite. Pourquoi râler serait mauvais ? Si c’est la vie qui est pousse à cela on ne va pas se voiler la face et faire semblant d’être heureux quand tout va mal ou que des choses nous irritent. Je râle et j’assume pleinement, je n’ai pas 15 ans pour me bercer d’illusions, le monde est ce qu’il est, alors ouvrons les yeux et râlons si ça aide ma foi !
    Bien sûr qu’il y a pire, il y a toujours pire, mais relativiser est une erreur, la politique de l’autruche en somme, une méthode assez puérile à mon sens.
    Les gens me saoulent, les enfants de merde des gens me gavent, le monde du travail, l’hypocrisie ambiante, l’arrogance, le mimétisme, le manque de convictions et d’idéaux, les contraintes matinales, les gens sales, ceux qui polluent, les imbéciles, les ignards, les filles vulgaires, les voyous, l’injustice et le manque de bon sens dont souffre. Qu’ils aillent tous de faire foutre au lieu de se reproduire comme des boeufs !!

    • Julien

      Vous avez parfaitement le droit de râler, je le fait aussi parfois. Le problème se situe plus dans le fait de plus râler que de faire ce que vous avez à faire pour changer les choses. C’est à dire trouver une solution pour vous amener à moins râler, et vivre une vie meilleure. D’où l’intérêt de cet article pour moins râler, et se focaliser plus à amener du positif dans le monde, plutôt que des râlements.

      Donc avant de lâcher des mots comme minable, et de laisser un commentaire qui fait 6 lignes, réfléchissez un peu plus, et surtout agissez mieux.

      Cordialement Daphnée.

  • carl

    Bonjour super article qui me fait penser à un livre que j’ai lu « le secret », il nous explique à éviter les personnes mauvaises et à remercier l’univers à chaque fois que quelque chose de bien nous arrive et même simplement en ce levant. J’avais essayé et c’est vrai que cela m’avais fait un bien fou et j’ai arrêté au bout d’un moment donc la j’ai envie de reprendre en mixant les deux. Merci encore pour cette article qui à mon sens peut nous faire aller que mieux :)

    • Julien

      Merci Carl pour ton retour sur Le Secret. Je ne l’ai pas lu, j’ai un vu documentaire qui s’appelait Le Secret, sur la loi de l’attraction. Ce n’est pas pareil apparemment. Intéressant ce livre. ;)

      • carl

        si c’est bien celui la sur la loi de l’attraction de toute façon même si cela n’est pas vrai à propo du livre cela fait un bien fou d’y croire.

  • Mirane Esbly

    Sans vouloir me plaindre …;) Il serait bon de faire réviser ce texte qui s’il est intéressant,contient de nombreuses fautes d’orthographe . Ex: Il faudrait lire :Santé mentale et non pas santé mental ….C’est la déprime assurée et non pas la déprime assuré…. Et il y en a plusieurs autres.
    Cordialement.
    M.Esbly

    • Julien

      Merci Mirane, c’est exact.

      A bientôt.

  • Nico38

    Sérieusement. Pour arrêter de se plaindre, il faut se claquer les cuisses en pensant qu’il y a plus malheureux ? Charmante philosophie, y’a pas à dire, j’adhère, et croyez-moi que je ne m’en plaindra pas quand j’en parlerai autour de moi !

    Bonne journée.

    • http://www.libres-et-heureux.com/ Julien Lucas

      Merci Nico pour le support et positive attitude. Ça parait évident mais ce n’est tout le monde ne pense pas comme ça. Ni tous les jours.

  • mous

    bonjour
    ma belle sœur n’arrête pas de se plaindre est c’est toujours les même plainte je sans que ma femme devient stresser a chaque fois quelle l’appel je peux faire quoi merci

  • /2omain

    Pour arrêter de se plaindre des autres, il faut se dire que si on leur reproche, c’est que nous même n’avons rien à nous reprocher. Par contre si ce n’est pas le cas, on a des questions à se poser …