17 Règles que les Gens Socialement Intelligents Ont Compris (et peut-être vous aussi)

1.9K Flares Twitter 126 Facebook 1.7K Google+ 10 LinkedIn 12 1.9K Flares ×

17 Règles que les Gens Socialement Intelligents Ont ComprisJe reçois beaucoup de messages de personnes pour qui les relations humaines, les connections, semblent être le problème le plus important pour réussir à avancer dans leur vie.

Et elles ont raison de se soucier du relationnel, car sans les autres il n’y a aucun succès possible, ni réussite, ni épanouissement, ni fun.

Alors j’ai décidé de ressortir les 15 règles (mises à jour) issues de mon ebook 15 Règles pour Développer votre Intelligence Sociale. Vous pouvez télécharger ce ebook complet de 30 pages en vous abonnant à ma newsletter.

Si vous comprenez bien ces règles, et savez les utiliser, vous allez voir des changements surprenants dans votre vie.

17 règles sur l’intelligence sociale que personne ne vous dit de respecter

1. La gratitude. Tout part de là. Reconnaitre, exprimer, vous réjouir du talent des autres, de leur succès, de leurs compétences, de la beauté de la vie, donc avoir de la gratitude, vous fera passer dans la catégorie des gens dont la compagnie est un réel plaisir.

Puis si vous n’êtes pas capable d’accorder et reconnaitre la valeur des êtres et des choses, comment espérez-vous réussir naviguer avec succès dans le jeu social?

“La gratitude n’est pas seulement la plus grande des vertus, c’est aussi le parent de toutes les autres.” ~ Cicero

2. Produire. Profiter de la vie c’est bien, mais si vous ne produisez jamais rien, alors pour être clair, vous n’intéressez pas grand monde. Si vous voulez vraiment devenir utile aux autres,  alors vous devez produire. Produire cela veut dire créer, concevoir, réaliser, élaborer des solutions, inspirer les autres, contribuer au monde.

Peu importe que cela soit créer de la musique, ouvrir votre blog, organiser un évènement, enrichir la vie des autres d’une manière ou d’une autre, rendez-vous utile et indispensable grâce à ce que vous créez. En sociologie on dira alors que vous êtes une ressource pertinente.

3. La prudence sur le jugement des autres. Il est admis qu’un bon jugement est un jugement nuancé au maximum. C’est faux quand vous jugez du talent d’une personne, ou de ce qu’elle a créé, et qu’elle est en face de vous.

Quand vous jugez la personne qui a mit son temps, son énergie, sa passion, sa persévérance dans quelque chose et que vous la jugé, l’effet provoqué est désastreux, et cette personne n’a qu’une envie, ne plus vous voir.

4. L’adaptation aux autres. S’adapter c’est chercher à comprendre avant de vouloir être compris. Ceci est particulièrement recommandé quand les différences sociales et culturelles sont grandes.

L’adaptation aux autres se fait en prenant conscience de vos inflexions vocales, de votre manière de parler, de votre vocabulaire, de votre langage corporel. C’est moduler votre expression pour réduire les différences entre vous et les autres, afin que le contact se fasse.

Vous n’allez pas parler à un ouvrier métallurgique d’Alsace comme vous allez parler à un cadre supérieur Parisien de la défense.

“Le contact, c’est l’appréciation des différences.“ ~ Frederick S. (Fritz) Perls

5. Ne pas se croire supérieur aux autres. Revenir à #4 pour explications.

6. L’empathie. Pour s’adapter aux autres, il faut de l’empathie, se mettre à la place des gens, comprendre ce qu’ils ressentent, et ce dont ils ont besoin. Sans empathie, il n’y pas d’influence sociale possible.

Ensuite, il y a une différence entre être une véritable éponge émotionnelle, ce qui nuit à votre épanouissement, et ne rien comprendre à ce que ressentent les autres, ce qui conduit à l’égoïsme. Les gens intelligents socialement se situent entre les deux.

7. Donner, Donner, Donner! La plupart des gens donnent pour recevoir en retour. Mais la générosité a un pouvoir immense. Les meilleurs réseauteurs sont des gens généreux, et cela leur ouvre bien des portes. Quand vous ne tenez pas les comptes entre ce que vous donnez et ce que vous recevez, vous donnez envie aux gens de vous aider. La boucle se referme, une relation est née.

Cependant si vous ne savez pas ce que vous voulez recevoir, vous pourriez recevoir tout et n’importe quoi. C’est à vous de définir quel genre de relation vous voulez, et ce que vous ne voulez pas.

A l’opposé être dans l’attente des autres est une excellente manière de détruire votre énergie, sans énergie pas de dynamique sociale.

8. Toujours demander. Connaissez-vous le prix d’une demande ? Zéro. Nada. Nichts. Pourtant peu de personnes osent demander. Nous avons besoin des autres pour avancer dans la vie, personne ne réussit seul.

Si vous ne trouvez personne pour vous aider, c’est qu’il y a un problème dans votre façon de demander, ou que vous n’apportez pas assez en échange. Revenez à #6

Quand vous avez un réseau relationnel, il existe pour se prêter mutuellement assistance. Il comporte des gens auxquels vous pouvez demander des choses, et que vous aider aussi. Un réseau relationnel existe précisément parce qu’il y a reconnaissance des besoins des uns et des autres.

9. L’autonomie. L’autonomie est essentielle pour toute personne aspirant à la liberté. L’autonomie, c’est anticiper que la personne peut arriver en retard à votre rendez-vous, et ne pas être perdu, c’est ne pas avoir besoin qu’on vous dise quoi faire, c’est ne pas demander de permission pour réaliser vos rêves, c’est être en mesure de faire seul vos choix, c’est être le capitaine de vous-même.

Si vous avez toujours besoin qu’on vous dise quoi faire, alors votre influence sociale devient toute relative. Vous influencez dans le sens ou vous êtes un poids pour les autres. Ce qui est peu flatteur.

10. La Fiabilité. La confiance est primordiale dans les relations humaines. De la même manière que vous attendez des autres la fiabilité, votre entourage attend de vous une certaine fiabilité.

Les gens cherchent à réduire l’incertitude et le manque de fiabilité. Qui souhaite avoir uniquement de personnes sur lesquelles il ne peut pas jamais compter? Personne.

Les gens intelligents socialement savent bien estimer la fiabilité des autres. Ils savent bien évaluer quel degré de confiance ils peuvent accorder aux personnes.

11. S’investir dans des univers différents. Vous investir dans des univers différents donne du relief, de la profondeur, et des dimensions à votre vie. Quand vous êtes investi dans des univers différents vous avez l’avantage de pouvoir remplir vos besoins humains, d’estime, d’affection, d’appartenance, de reconnaissance, à diverses sources relationnelles. Vous êtes moins dépendant d’une seule source.

Il n’est pas possible, ni raisonnable, ni correct d’exiger d’une seule source relationnelle de combler tout vos besoins. N’en demandez pas trop aux mêmes personnes.

12. Un réseau Social se construit avant-même d’en avoir besoin. Le mythe de la personne qui a un besoin et qui va vers les autres pour construire son réseau social à ce moment-là, ce n’est pas vraiment la réalité. Les personnes intelligentes socialement savent pertinemment qu’un réseau social se construit avant d’en avoir besoin. Elles créent d’abord des relations, et le jour où elles ont un besoin, elles n’ont plus qu’à lancer des appels dans leur réseau.

Les relations se créent en utilisant plusieurs (au moins 3 d’après l’expert du réseautage Keth ferrazzi) moyens de communications, et/ou quand les rencontres se font dans des circonstances différentes. C’est à partir de ce moment-là que la relation devient vraiment «officielle» pour vous deux.

13. La hiérarchie des moyens de communication. Tous les moyens de communication ne sont pas égaux, et ne sont pas tous autant engageants. Un message sur Twitter n’est pas autant engageant qu’une rencontre physique. Un SMS n’est pas autant engageant qu’un appel téléphonique vocal. Un message privé sur un réseau social n’a pas le même poids qu’un courrier électronique qui vous est directement adressé.

Toute relation comporte un rapport de pouvoir. Les gens socialement intelligents n’utilisent pas un moyen de communication plus élevé que l’autre pour communiquer. Le choix du mode de communication utilisé et la longueur des messages sont un révélateur très clair des rapports de pouvoir.

14. Utiliser les médias sociaux intelligemment. L’intérêt d’avoir un profil sur Facebook c’est de donner envie aux autres d’entrer dans votre vie, grâce aux échanges que vous avez avec les autres, grâce au contenu que vous publiez. Avoir de nouvelles personnes en abonnés permet de gagner de l’influence.

Les personnes intelligentes socialement savent très bien utiliser les médias sociaux pour gérer leur image, leur réputation, leur influence, et leur crédibilité.

15. Comprendre le Dress Code. On ne s’habille pas de la même manière suivant les circonstances, ni partout de la même manière. Manquer d’intelligence sociale, c’est ne pas comprendre l’effet et l’image que l’on projette suivant son accoutrement, suivant les circonstances, suivant les évènements. L’habit fait le moine.

16. Manager les gardiens des clefs avec art. Les gardiens des clés sont les personnes qui détiennent le pouvoir de vous donner l’accès à des ressources humaines, ou autres.

La secrétaire d’un potentiel partenaire commercial, les directeurs de casting, un super-connecteur qui a un carnet riche en contacts, le physiologiste à l’entré d’un lieu à la culture très codifié. Le passage en force est à proscrire avec ses personnes, c’est un comportement particulièrement contre-productif, et vous ne voulez pas voir la porte fermée.

Ce sont des personnes qui ont un pouvoir notable que les personnes manquant d’intelligence sociale négligent.

17. Ne pas se faire mousser avec son intelligence sociale. Dixit celui qui vient d’écrire 17 règles sur l’intelligence sociale.

J’espère que vous avez aimé, si c’est le cas, dites-le, partagez, et abonnez-vous à ma newsletter juste en dessous.

  • TÉLÉCHARGEZ LE POSTER ICI.

Image: Kaptah

1.9K Flares Twitter 126 Facebook 1.7K Google+ 10 LinkedIn 12 1.9K Flares ×

A Propos de Julien Lucas

Je m’adresse aux aspirants entrepreneurs, aux indépendants, aux créatifs. Je les aide à élever leur vie et créer un business. Je parle business, blogging, entrepreneuriat, et un peu développement personnel. Objectif: créer une vie selon vos propres termes, vivre une Good Life!
  • http://funkmygeneration.com Titouan

    Bonjour !
    Je suis mitigé sur cet article… Je t’explique : en soi, je suis d’accord avec tous les points que tu soulèves, que ce soit la gratitude, la fiabilité, l’autonomie etc.
    Mais j’adhère beaucoup moins aux descriptions que tu fais de chaque point.

    Cela donne l’impression d’une stratégie, et que cela est quelquechose de forcé dans l’unique but d’avoir des relations sociales. Or à mon sens, toutes ces choses doivent être faites pour elle mêmes, sans chercher de but ultime. Mais simplement parce que ce sont des vertus qui font qu’on est quelqu’un de bien quoi (sans manichéisme hein, mais c’est qd même la base d’un être humain, même si ce n’est pas répandu partout…)

    Enfin… =)
    Bonne journée !

    Titouan

    • http://www.discuter-sur-internet.com Flo2A

      Bonjour :-)

      J’avais juste envie de dire que sans se forcer on peut toujours réveiller ou développer ces choses que l’on a en nous mais que l’on utilise par forcément bien ou que l’on ne sait pas forcément exprimer.
      On appelle ça s’adapter, n’est-ce pas une des qualités première dans un couple par exemple ? (moins de disputes, si si je vous assure ça marche :-) )

      Un autre exemple: une personne que l’on qualifie de « brut de décoffrage » sera certes appréciée comme elle est, mais d’autres apprécieront plus de retenue car mal à l’aise peut-être devant tant d’assurance et de spontanéité (enfin ça c’est que l’on croit) dans ce cas on appellera ça: comprendre l’attente de quelqu’un.

      Bref, être soi-même, être d’un naturel pur n’est guère possible si on respecte un minimum les personnes que l’on a en face de nous.

      Enfin ce n’est qu’un avis personnel, mais qui se vérifie souvent.

      J’en profite pour remercier Julien que je suis sur Facebook pour ces publications ;-)

      A bientôt !

      • Julien

        Merci Flo!

        Je crois comprendre à quoi vous faites allusion. Il ne faut jamais oublier ce que nous donnent les autres, même quand on arrive avec plein d’assurance, et de confiance, et qu’on trouve normal que l’autre réponde à nos attentes. Mais justement, sans gratitude, ce petit jeu-là tourne court pour celui plein d’assurance et de confiance. Personne n’aime avoir la sensation d’être utilisé. :) En fait c’est le contraire l’intelligence sociale, c’est un peu comme libérer le potentiel des autres, d’un groupe.

Recevez mes doses inspirantes et pratiques!

Obtenez chaque semaine, contenu exclusif, idées, stratégies, meilleures articles,
pour créer un business et commencer votre meilleure vie aujourd’hui.







Votre Formidable Blog. Votre Audience Idéale.
Vos Premiers Euros. Et Au Delà.
Sessions de Coaching 1-1 pour indépendants, créatifs, aspirants entrepreneurs.
Un programme pour savoir bloguer dans les règles de l’art. Il s’agit d’apprendre à créer votre plateforme, de développer votre audience, dans des réalités business. Regardez toutes les options de coachings disponibles pour vous aider à créer un business taillé à vos besoins, pour vous, pour votre brand.
EN SAVOIR PLUS

EN SAVOIR PLUS